Vous êtes ici : Accueil » ILLUSTRATIONS CLINIQUES : DOCUMENTS ANCIENS ET CONTEMPORAINS » Témoignage contemporain sur l’existence de l’érotomanie

Témoignage contemporain sur l’existence de l’érotomanie

D 1er décembre 2003     H 12:09     A Marcelle et Oswaldo     C 0 messages


Nous avons lu votre article sur le site et il a retenu toute notre attention.

En effet, un homme de 30/35 ans, ayant le même profil psy, m’importune depuis trois ans et ce, malgré mes nombreux dépôts de mains courantes, mises en garde par la police et par mon voisinage . Ce n’est que récemment que j’ai réussi à déposer une plainte pour harcèlement téléphonique ( seul délit recevable par la justice). Il m’importune par sa présence intempestive en bas de mon immeuble, par des filatures dans la rue (mais qui ne représentent pas des délits).

Je tiens à vous préciser qu’il ne s’est jamais rien passé entre nous . Cette personne était une connaissance de mon frère qui, après lui avoir dit de me laisser tranquille, s’est fâché avec lui et ne le voit plus depuis trois ans.

De mon côté, je lui ai demandé, à maintes reprises, de me laisser tranquille et ce qu’il attendait de moi -ce à quoi il n’a pas vraiment répondu- et je lui ai précisé d’aller se faire soigner .

Suite à une conversation téléphonique et comme il continuait à m’importuner, mes amis sont entrés en contact avec lui. Ils furent affolés de l’explication suivante : « c’est Dieu qui a voulu cette relation, je l’aimais mais je ne le savais pas encore, seule moi pouvais comprendre » etc... Après cela, il m’a attendue dans mes escaliers et m’a agressée verbalement (en me faisant reculer dans l’escalier, il avait une tête de fou furieux).

Depuis un an, je vis maritalement, mais il continue ses « rituels » (appels téléphoniques, attentes en bas de l’immeuble, poursuites dans la rue) . Je trouve cela pesant et mon ami aussi . Nous craignons qu’il ne « pète un plomb » et qu’il ait une réaction violente envers nous .

Que devons-nous faire ? Quel comportement adopter quand nous le rencontrons -pour l’instant, nous l’ignorons et changeons de chemin- ? Connaissez-vous un cas similaire ? Quelles sont les démarches à effectuer (juridiques, comportementales) ?

Nous vous remercions par avance de l’aide que vous pourrez nous apporter .


Popularité :
4473 lecteurs au 01/12/2013

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Rechercher

Rubriques

 

Dernières brèves