Vous êtes ici : Accueil » ILLUSTRATIONS CLINIQUES : DOCUMENTS ANCIENS ET CONTEMPORAINS » Dépersonnalisation/déréalisation - témoignage actuel

Dépersonnalisation/déréalisation - témoignage actuel

D 8 avril 2008     H 14:26     A Airel     C 4 messages


J’ai 21 ans et je pense avoir trouvé ce dont je souffre : la
déréalisation.

Depuis plus d’un mois j’ai l’impression d’être hors de mon corps. Je
suis conscient d’exister, je m’exprime correctement, mais j’ai une
perte de sensation. Dès que je me lève, j’ai la tête un peu lourde et
lorsque je sors, j’ai l’impression d’être dans un monde virtuel.
Lorsque j’ai fait un footing il y a 2 jours, je n’avais pas de
sensation de plaisir. J’avais l’impression d’être un personnage de jeu
vidéo.

C’est une sensation étrange et il est vrai qu’on se demande si
on ne souffre pas d’une grave maladie (sida, cancer..). On s’imagine
bientôt mourir. Je suis pourtant quelqu’un de sportif. J’ai fait des
analyses de sang qui n’ont rien décelé d’anormal. Cela est donc
forcément psychologique.

J’ai connu récemment une grande période de stress dans
laquelle je me suis posé beaucoup de questions. J’avais du mal à
accepter certaines choses qui appartenaient au passé de ma nouvelle
petite amie, mais j’ai maintenant passé ce cap avec brio. Je me sens
fatigué. Ce mal m’obsède car il ternit mon quotidien et qu’il est
impossible de savoir quand il partira. Je ne sais pas si la médecine à
des solutions pour neutraliser ce problème mais en attendant,
j’accepte cet état qui, certes, ne m’empêche pas de vivre mais qui
rend mon quotidien « fade ».

Ce qui est gênant, c’est que les médecins que j’ai consultés ne
semblent pas être familiarisés avec ce mal et mettent souvent
déréalisation avec dépression. J’ai donc eu l’éternel magnésium ainsi
que du Stresam en traitement. Je suis rassuré de n’être pas le seul à
en souffrir. En tout cas, c’est fou ce que le corps humain est
complexe. Etre dans la réalité sans avoir la sensation d’y être, cela
paraît sortir d’un scénario américain... Je pense aussi qu’on peut se
faire passer pour fou ou hypochondriaque.

J’espère en tout cas très
fortement que je serai bientôt entièrement maître de moi même. Si
quelqu’un a des solutions pour la déréalisation, je suis tout ouïe.
J’aime la vie, je n’ai jamais songé au suicide et j’espère que cela ne
m’arrivera jamais.

 


 


Popularité :
14256 lecteurs au 01/12/2013

4 Messages

  • 28 mars 2011 @ 15:23
    Salut, j’ai eu ça quand j’étais petite. Franchement, il n’y a pas grand chose à faire je pense mise à par peut être essayer de t’écouter et de te comprendre. D’après ce que j’ai compris c’est quand tu as beaucoup de stresse, de problèmes que ton inconscient ne peut plus géré il crée une sorte de coupure, qui se présente comme ça. Au bout de quelque temps ça finit par partire. Bonne chance

    mirandoune1
    23 novembre 2011 @ 21:53
    Je connais bien ton problème. mes doutes existentiels ont commencé vers 15 ans, j’en ai plus de 50 et au bilan de ma vie j’ai « joué le role »que les autres attendaient de moi dans le théatre du monde sans m’identifier au« personnage » qui est moi et que je quitte comme un viel habit mouillé et usé broyée par un vide intense et un non-sens absolu.J’ai cherché l’Amour partout et je me suis vraiment plantée, le bilan est amer. Je pense que si tu te sens « irréel » c’est pour te « déconnecter » de ta propre souffrance trop profonde pour pouvoir l’assumer et de vivre comme s’il n’en n’était rien, une façon de protéger ton moi . Donne-moi de tes nouvelles, je te soutiendrais . Bon courage .

    Bernadette
    28 mars 2012 @ 17:44
    Bonjour, J’ai connu ça aussi et au départ (ça a commencé avec mes mains qui semblaient ne plus m’appartenir, alors que je les contrôlais parfaitement) je pensais que j’étais gravement malade et que je devenais folle. J’avais très peur de mourrir, et encore plus de me suicider, ... difficile à expliquer. Je ne supportais plus d’être seule et je me parlais toute la journée, afin de comprendre. Je n’arrivais pas expliquer ce que je ressentais, jusqu’à ce que je parle avec mon médecin généraliste qui avait l’air tout à fait au courant de cet état (sa femme en souffrait aussi). j’avais aussi vécu deux évènements graves, les premiers de ma vie.

    Petit à petit, cet état a disparu, pour réaparaitre de temps en temps (mais je ne m’inquiète pas, je sais que ça va partir) et disparaitre aussi vite. Je ne pense pas qu’il s’agisse de dépression nerveuse, mais d’une réaction nerveuse, ça oui. Je ne pense pas que l’on puisse soigner les maladies nerveuses de ce genre, mais on peut apprendre à les connaitre et à les apprivoiser.

    Voilà, les gens n’osent pas parler, mais je pense que nous sommes beaucoup à souffrir de ce genre de maux. Courage.

    Habiba
    16 juillet 2012 @ 21:21
    Hello !

    Ça me rassure de ne pas être la seule comme ça . J’ai depuis plus d’un an des crises d’angoisse , elles sont fortes . J’ai très peur de la mort , j’y pense tout le temps à un point que ça m’obsède. Depuis le début de juillet je suis en constante irréalité 24h/24 . Ça devient pénible et tout me semble bizarre , je ne sais pas expliquer ce que je ressens mais c’est vraiment horrible , je ne sais pas quoi faire . J’ai l’impression de ne pas exister ou d’être morte , c’est très spécial comme sentiment . . . Même en écrivant ça me parait bizarre ... Dites moi quoi faire ?? C’est vraiment pénible

    Saeko
    23 juillet 2012 @ 21:44
    J’ai les même problèmes de dP/DR j’en souffre énormément depuis 2 ans je ne me rappelle même plus du jour pile ou sa à commencer mais sa c’est agravé depuis mars 2012 quelque jours avant mes 17 ans et maintenant je doit allez en vacances en familles au portugal mon pay d’origine et je n’ose pas y allez alor que j’ai une envie folle d’y allez j’aimerais qu’on m’aide qu’on me conseille ou même qu’on me rassur , j’en est tellement marre que j’ai plus envie de vivre ..

    Estelle
    24 février 2013 @ 21:37
    Bonjours je m’appel Estelle et dans tout ce que j’ai pue voir sa me fait exactement pareil depuis petit déjà... J’ai eu des très gros problème étant petite, ma mère se piquer de moi étant enceinte j’ai fait des manques de drogue ... puis sa ma passé et en grandisson je pensé tout le temps a sa... Quand je regarder mes main je savais pas pourquoi j’engoisser puis je me poser 36milles questions sur la vie ect.. j’me disais que je deviens folle et moi ma fobi c’est de devenir droguer et devenir folle comme ma mère... Pendant un an je sortes preste tout le temps sa ma passer. mon père et gravement malade j’ai toucher 1fois à un joing depuis sa me hante etj’me dis que je suis comme mes parents et que je suis plus dans la réalité j’en et parler avec mon medecin ma psychologue je ne voie plus la vie comme avant .. et cela et du au stresse au mal être ect... et sa me fait plaisire de ne me pas me sentire la seul . PS DESOLER POUR LES FAUTES DORTOGRAPHE ! :$ aurevoir a tous

    tomei jordan
    10 septembre 2013 @ 22:09
    Salut je ne sais pas si tu te rends encort sur ce forum mais je ressens un peu près les même symptômes (dépersonnalisation) que toi si tu te rends sur ce forum je veux bien parler avec toi pour savoir si sa va mieux je teux lesse mon adresse mail au kaou tomtom.du92@hotmail.fr


  • J’en souffre aussi depuis 5 mois , je voudais trouver quelqu’un avec qui parler et pour me rassurer aussi de savoir que je ne suis pas seule .


  • Bien possible que j en souffre aussi mais je n accepterai pas une seconde de vivre ma vie comme ca chaque probleme a sa solution. Je pense qu il suffit de guerir des blessures qui ont cause la dissociation, regarder en face les choses qu on essaye de fuir.
    En tout cas que personne ne pense à abandonné et je déconceille aussi fortement les medicaments comme les anti dépresseurs qui ne sont qu un pancement qui rend la guérison encore plus difficile.

    Courage a tous


  • Bonjour je faisais des recherches sur des histoires des gens comme moi et jai trouver se site je vous est tous lu et je suis vit tous se que vous vivez. J’ai 15 ans et sa va faire un an que j’ai cette espèce de « protection » que le corps nous impose. Je suis contente de voir que plusieurs gens vivent sa. la plupart des gens autour de moi ne comprennent pas et ne connaissent même pas se problème de même que les médecins c’est moi qui a dut trouver par moi même ce qui m’arrivait et ils ont approuvés. Mais il faut garder espoir moi je me dis que je ne vis pas sa pour rien et que c’est pour nous renforcir pour accomplir quelques choses dans notre vie et comprendre des choses.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Rechercher

Rubriques

 

Dernières brèves