Vous êtes ici : Accueil » ILLUSTRATIONS CLINIQUES : DOCUMENTS ANCIENS ET CONTEMPORAINS » Document clinique : les crises de stupeur réactionnelles de l’artilleur

Document clinique : les crises de stupeur réactionnelles de l’artilleur

D 28 décembre 2003     H 16:18     A Philippe Pinel     C 0 messages


JPEG - 2 ko
Philippe Pinel

Ce texte provient des pages 168-169 de l’édition de 1801 du « Traité médico-philosophique sur l’aliénation mentale ou La manie » de Ph. Pinel - chapitre XXII : les émotions profondes propres à produire l’ idiotisme


Certaines personnes, douées d’ une sensibilité extrême, peuvent recevoir une commotion si profonde par une affection vive et brusque, que toutes les fonctions morales en sont comme suspendues ou oblitérées : une joie excessive, comme une forte frayeur, peuvent produire ce phénomène si inexplicable.

Un artilleur, l’ an deuxième de la république, propose au comité de salut public le projet d’ un canon de nouvelle invention, dont les effets doivent être terribles ; on en ordonne pour un certain jour l’ essai à Meudon, et Robespierre écrit à son inventeur une lettre si encourageante, que celui-ci reste comme immobile à cette lecture, et qu’ il est bientôt envoyé à Bicêtre dans un état complet d’ idiotisme.

A la même époque, deux jeunes réquisitionnaires partent pour l’ armée, et dans une action sanglante, un d’ entre eux est tué d’ un coup de feu à côté de son frère ; l’ autre reste immobile et comme une statue à ce spectacle : quelques jours après on le fait ramener dans cet état à sa maison paternelle ; son arrivée fait la même impression sur un troisième fils de la même famille ; la nouvelle de la mort d’ un de ses frères, et l’ aliénation de l’ autre, le jettent dans une telle consternation et une telle stupeur, que rien ne réalisoit mieux cette immobilité glacée d’ effroi qu’ ont peinte tant de poètes anciens ou modernes. J’ ai eu longtemps sous mes yeux ces deux frères infortunés dans les infirmeries de Bicêtre ; et ce qui étoit encore plus déchirant, j’ ai vu le père venir pleurer sur ces tristes restes de son ancienne famille .


Popularité : 1580 lecteurs au 01/12/2013

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Rechercher

Rubriques

 

Dernières brèves